Blooo
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur pocket
Partager sur print

Pourquoi nos vies numériques ont besoin d’argent et d’identité numérique ?

L' « Internet of Value » transforme nos manières d’effectuer des transactions, mais nécessite d’avoir confiance en nos identités digitales. Les technologies Blockchain proposent des systèmes numériques d'identité et d'argent natifs, profitons-en !

Agenda

Contexte

L’argent évolue en fonction de 2 facteurs : les attentes des citoyens et de leurs institutions, et la technologie qui offre de nouvelles façons de l’utiliser. Les paiements en ligne (internet ou application) vont attendre 6,6 milliards de dollars en 2021, ce qui représente une hausse de 40% en l’espace de deux ans.

Nous sommes donc immergés dans un monde numérique, mais l’argent numérique ne peut être échangé aussi simplement et confidentiellement que dans le monde physique. Une prochaine mue d’internet parait nécessaire: l’Internet de la valeur («Internet of Value »), appelant à quelques autres…

1 - Une problématique issue du commerce et du paiement en ligne

Une grande partie de l’excitation vient des nouvelles offres de règlement sécurisé et instantané par le biais de banques de consommation et d’intermédiaires de paiement de confiance.

Comme l’argent liquide également émis par les banques centrales, une monnaie digitale doit être aussi considérée comme une monnaie fiduciaire, avec la même certitude de valeur. Contrairement aux cartes de crédit ou aux virements bancaires, elle aura l’avantage d’être numériquement native.

Il s’agira d’une nette amélioration par rapport aux systèmes de comptes utilisés actuellement, multipliant les transactions informatiques pour opérer une transaction financière.

Lorsque de l’argent est transféré, ce qui est réellement envoyé est une reconnaissance de dette, la devise réelle étant ensuite réglée hors ligne via une autre transaction, puis le rapprochement se réalise souvent via une infrastructure dédiée, complexe et vieillissante.

2 - Les apports et challenges des Blockchains

Une monnaie digitale supportée par une technologie Blockchain et émise par une banque centrale (donc ayant une valeur monétaire) présente des avantages évidents.

Ce type de monnaie est appelé CBDC (Central Bank Digital Currency, nous les abordons dans notre prochain rapport). Elle autorise des transactions ne nécessitant aucune comptabilité supplémentaire, ni aucun transfert d’argent. Pour qu’elle atteigne son plein potentiel, elle a besoin d’un système de mise en correspondance confidentielle entre la monnaie numérique et son propriétaire (professionnel et encore plus dans le cas d’un particulier).

Ce système doit être à la fois fiable, ouvert à tous, donnant le plein-pouvoir à un utilisateur sur ses données. Chacun de nous souhaite gérer et contrôler sa propre identité, en toute confiance, dans la confidentialité, et de manière ergonomique, tout en étant conforme aux exigences en matière de lutte contre le blanchiment d’argent (AML pour Anti-Money Laundering) et de connaissance client (KYC pour Know Your Customer).

 

 

3 - Le challenge numéro 1 : le parcours utilisateur

Au niveau mondial : seulement 35% des organisations (pour rappel, commercialisant des produits ou services), présentent les garanties nécessaires (pérennité financière, légale, sécurité) pour devenir fournisseurs des grandes entreprises (proposant des services « Enterprise Grade »).

Partager ce post

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur pocket
Partager sur print

Plus d'articles